Un record de plus pour l'eurozone.

Publié le 2 Juillet 2012

Eurostat n'a étonné personne en dévoilant les chiffres du chômage pour mai 2012. Un nouveau record s'est établit après les 11 % de chômeurs dans l'euro zone et les 10.3 % dans l'Union Européenne en avril 2012. Nous avons une qualité singulière qui est celle de nous surpasser et nous pouvons remarquer que ceci s'est bel et bien confirmé :

 

  • La zone euro passe d'un taux de chômage de 11 % en avril à 11.1 % en mai 2012.
  • L'Union européenne stagne à 10.3 %

 

Bref, un total de 24,868 millions de chômeurs dans l'Union européenne et 17,561 millions dans la zone euro d'après eurostat. En ce qui concerne l'évolution entre avril et mai 2012, on compte 151 000 chômeurs de plus dans l'UE27 et 88 000 dans l'eurozone. Bref, un niveau qui n'avait jamais été atteint depuis la création de la monnaie unique et ceci devrait se dégrader compte tenu du rapport de la Cour des Comptes ou encore de l'état de la conjoncture européenne. Détaillons,

 

            L'Europe du Nord                                                 L'Europe du Sud

 

Autriche :    4.1 % (contre 3.9 % en avril)                Espagne : 24.6 % (contre 24.3 %)

Luxembourg : 5.4 % (contre 5.2 %)               Grèce :  21.9 % -mars- (contre 21.7 % en fev.)

Pays Bas :  5.1 % (contre 5.2 %)                             Lettonie : 15.3 % (contre 15.2 %)

Allemagne : 5.6 % (contre 5.4 %)                            Portugal :  15.2 % - stable -

 

 

jpg.jpegJe pense avoir bien mis en valeur le fait que le chômage en Europe soit au rouge. Les Pays Bas ayant fait des efforts considérables - sur le plan budgétaire notamment - voient leurs taux de chômage diminuer de 0.1 points. Il en est de même pour la France qui passe d'un taux de chômage de 10.2 % en avril à 10.1 % en mai et... sans efforts supplémentaires (pour l'instant). L'Italie se montre également exemplaire en ayant réduit son taux de chômage de 0.1 points avec 10.1 % après 6 mois consécutifs d'augmentation. L'Allemagne connaît par contre une hausse de 0.2 points avec 5.6 % de sa population active ( vous faites moins les malins ;p ). Bien que notre Europe connaisse beaucoup de disparités en matière de politique, économie ou encore de compétitivité, elle reste toutefois un bloc d'ensemble et la crise que nous traversons efface ces différences pour montrer de façon concise l'état dans lequel NOUS avons mis notre Europe.

source du graphique ci contre : ISTAT

 

 

 

[Plus de détails ici]

Rédigé par OUALID Zohra

Commenter cet article

samagace69 04/07/2012 07:43

Votre analyse comparative sur le chômage européen est très intéressant et synthétique.
Hélas pour la France , les perspectives du chômage pour le mois de juin risquent d'être très mauvaises suite aux plans de licenciements d'une série de grosses entreprises ( SFR, Bouygues Telecom,
Peugeot SA,Renault, Air France et j'en passe...)

eco-euro 04/07/2012 13:51



Bonjour,


Oui effectivement sans compter le tourne vis sur la croissance française ...